Financial War

Aujourd’hui, la guerre au Bitcoin a été officiellement lancée par l’industrie de la finance affiliée aux gouvernements. Comme par le passé, avec l’affaire Wikileaks (Julian Assange),

c’est Visa qui lance l’offensive.
Il faut s’attendre à d’autres coups très durs.

Les puissants n’aiment pas la concurrence. Ils veulent le monopole.

D’autres nouvelles vont arriver et il faudra faire de la résistance.

Si nous voulons la liberté (financière oui mais pas seulement), il nous faudra apprendre à nous passer complètement des banques et des pseudo-services des Etats, jusqu’à obtenir un vrai pluralisme des monnaies et des services.
Bien sûr, ça prendra du temps mais il faut s’armer et rester déterminés.

Mieux vaut être en danger et libres qu’en paix et esclaves

(Malo periculosam libertatem quam quietam servitutem).

À méditer ^-^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.